Crème anti-taches pigmentaires : un soin pour une peau unifiée

Image Crème anti-taches pigmentaires : un soin pour une peau unifiée

Différents facteurs peuvent déclencher l'hyperactivité des cellules responsables de la pigmentation de la peau. Et voilà le visage et le corps sont recouverts de taches brunes, de taches de vieillesse, etc. Pour parer à cette situation, les cosmétologues ont imaginé une batterie de soins, à découvrir sans tarder.

Comprendre le phénomène d'hyperpigmentation de la peau

Cette étape est cruciale pour trouver, parmi les offres du marché, la crème anti-taches compatible avec ses besoins personnels. En effet, la typologie dermatologique et le genre de taches auquel on a affaire comptent dans l'adaptation du soin.

L'âge est un des facteurs déterminant l'apparition de taches sur les parties du corps les plus exposées au soleil. Corollaire : les adeptes de bronzette et les personnes vivant dans des endroits à fort ensoleillement sont les plus disposés.

Le fameux masque de grossesse s'explique, pour sa part, par les changements hormonaux qui ont lieu chez la femme enceinte. Enfin, les gènes qui définissent la carnation jouent un rôle essentiel dans la prédisposition à développer des melasma.

Les peaux les plus claires sont ainsi les plus sujettes aux tâches de rousseur. Celles-ci tendent à s'accentuer après une exposition au soleil. Les peaux plus mates développent plus facilement des pigmentations post-inflammatoires. Elles se produisent lorsque la peau est irritée.

Comment agissent les produits anti-taches ?

Les crèmes dépigmentantes présentes sur le marché sont formulées avec divers ingrédients connus pour leur affinité avec les mélanocytes. La plupart sont en vente libre, notamment dans les parapharmacies.

Plus rarement, il faut disposer d'une ordonnance médicale pour accéder à certaines marques. Il s'agit des préparations magistrales dont l'usage ne peut être recommandé que par un dermatologue.

Les actifs mis en œuvre agissent de différentes façons :

  • ceux qui sont dotés de mélanotoxicité réduisent le nombre des cellules responsables de la coloration de la peau ;
  • d'autres bloquent la production de mélanine au sein même des structures intracellulaires où le processus est censé avoir lieu ;
  • d'autres encore inhibent la synthèse des enzymes responsables de la coloration ;
  • dans la plupart des cas, le même actif combine ces 3 actions.

Zoom sur les actifs anti-taches

La nature offre de nombreuses ressources actives dans lesquels les fabricants de crème anti-taches peuvent puiser. On recense notamment les acides de fruits et les flavonoïdes extraites des plantes comme l'achillée millefeuille ou l'artichaut.

La racine du mûrier du Japon, la réglisse, la fausse bruyère ou encore l'airelle rouge constituent d'autres sources de dépigmentants naturels. La fermentation du champignon Aspergillus oryzae donne lieu à l'acide kojique, un autre actif connu.

Les composantes synthétiques fournissent aussi largement l'industrie de fabrication de ces cosmétiques spécifiques. Il s'agit notamment de l'EDTA, de la vitamine C, de l'acide azélaïque et des dérivés de l'hydroquinone.

Il est naturellement possible de minimiser les risques de développer des taches sur la peau avec des mesures préventives simples. Réduire le temps d'exposition au soleil et choisir un bon écran de protection sont au cœur de ces dispositions. Par ailleurs, en recourant aux produits du commerce, éviter absolument de rester au soleil.